INFOS
 
l’intérêt général ?!
 
   
Les chiffres de la sécurité routière sont tombés pour 2011, 3 978 morts cette année. Même si assurément nous pouvons globalement déplorer qu’un mort sur la route soit un mort de trop, nous pouvons également nous féliciter de notre comportement collectif à diminuer drastiquement le nombre de tués et de blessés depuis 1973.

Malgré ce, de nouvelles mesures sont prises pour contraindre encore et toujours les usagers de la route : augmentation des radars, campagnes de communication culpabilisante, discours anxiogène de La ligue contre la violence routière présidé par l’inépuisable Madame Chantal Perrichon ( en savoir plus : http://www.lemagauto.fr/Chantal-Perrichon-au-nom-de-quelle-liberte_a4889.html ) .

Loin de nous encourager et trouver des solutions réelles pour résoudre ce problème complexe de la sécurité sur la route, nos gouvernants utilisent toujours les mêmes ficelles pour encore et toujours nous sanctionner et nous taxer. Je les invite donc à s’inspirer des bonnes réflexions de 40 millions d’automobilistes, beaucoup plus pondérés à mon sens dans le vivre ensemble et plus pertinents dans leurs analyses (en savoir plus : http://www.40millionsdautomobilistes.com/Data/upload//2011_10_21_Sauver_1000_vies.pdf )

N’ayant pas à disposition les chiffres de 2011, pour l’année 2010, il y eu 10.139.522 points retiré ( + 9.3 par rapport au bilan 2009), dont 80% de ces derniers sur la seule répression des excès de vitesse dont 80 % d’entre eux ne concerne que des dépassements de moins de 10 km/h , n’a-t-on pas atteint le seuil d’exaspération ? Qui souhaite-t-on pénaliser ? Cette politique est-t-elle encore comprise et acceptée ?
(En savoir plus : http://blog.radars-auto.com/index.php?post/bilan-2010-du-permis-de-conduire-673 )

Comment peut-t-on accepter une répression systématique et aveugle sur laquelle seule des démarches complexes et coûteuses dissuadent les plus téméraires d’entre nous à contester cet état de fait par voie de justice ? La lutte sans merci contre la vitesse au volant selon le Délégué Général de 40 millions d’automobilistes Monsieur Laurent HECQUET devient contre productive et il serait grand temps de trouver des solutions pour les autres causes de décès : Alcoolémie ( NC ) , somnolence ( 1 000 morts ), infrastructure non adaptée ( 1 500 morts)…

Qui peut prétendre ne faire aucune faute de conduite ?

La politique de la punition collective est éculée, si tant est qu’elle est eu une utilité pédagogique, et il convient aujourd’hui de se poser la question suivante : le remède imposé par nos gouvernants ne devient il pas pire que le mal ?

Si l’on se considère soit même comme un conducteur raisonnable, par extension, nous pouvons considéré que l’immense majorité d’entre nous (peut-être par la force des choses) le soit ou le soit devenu : les chiffres en attestent. Maintenant si nous continuons à mettre la pression sur les usagers de la route, nous allons créer artificiellement des délinquants « involontaires » qui par l’accumulation de petites fautes, la lenteur administrative à être informé de sa situation du nombre de points en temps réels risquent de rouler sans permis valide. Sans solutions simples pour expliquer sa situation auprès d’autorités compétentes, le non choix de la perte de son emploi et du risque de rouler sans permis, surtout quand les faits reprochés ne sont pas compris, est souvent envisagé ( a tord , bien entendu). Dans le même temps, les délinquants invétérés, eux, ne se sentiront toujours pas concerné par un radar ou une verbalisation.

Quelles sont les solutions pour 40 millions d’automobilistes?

Après nous avoir précisé que 70 ( pour les 4 roues ) à 85 % ( pour les 2 roues) des victimes de la route en sont également à l’origine, Monsieur Laurent HECQUET nous propose deux pistes de réflexions de bon sens :

1) suppression de la perte de points pour les petites infractions (comme c’est le cas en Espagne)
2) mise en place d’un tribunal qui pourra juger sur le fond en cas de perte de point total en prenant en compte le type d’infraction et la situation particulière du justiciable


Je remercie Monsieur Laurent HECQUET de sa disponibilité et de sa compétence en matière de sécurité routière qu’il a eu la gentillesse de vous (me) faire partager et je vous invite à soutenir cette association.
http://www.40millionsdautomobilistes.com/

Christian LANCEREAU
Pour vos critiques constructives : contact@creasyweb.com